Catéchisme de l'Eglise Catholique


III. La prière d'intercession

CEC 2634 - L'intercession est une prière de demande qui nous conforme de près à la prière de Jésus. C'est Lui l'unique intercesseur auprès du Père en faveur de tous les hommes, des pécheurs en particulier. Il est "capable de sauver de façon définitive ceux qui par Lui s'avancent vers Dieu, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur" (He7, 25). L'Esprit Saint Lui-même "intercède pour nous (...) et son intercession pour les saints correspond aux vues de Dieu." (Rm 8, 26-27).

CEC 2635 - Intercéder, demander en faveur d'un autre, est, depuis A braham, le propre d'un coeur accordé à la miséricorde de Dieu. Dans le temps de l'Eglise, l'intercession chrétienne participe à celle du Christ : elle est l'expression de la communion des saints. Dans l'intercession, celui qui prie ne "recherche pas ses propres intérêts mais songe plutôt à ceux des autres" (Ph 2, 4), jusqu'à prier pour ceux qui lui font du mal.

CEC 2636 - Les premières communautés chrétiennes ont vécu intensément cette forme de partage. L'apôtre Paul les fait participer ainsi à son ministère de l'Evangile, mais il intercède aussi pour elles. L'intercession des chrétiens ne connaît pas de frontières : "pour tous les hommes, pour les dépositaires de l'autorité" (1 Tm 2, 1), pour ceux qui persécutent, pour le salut de ceux qui repoussent l'Evangile".


IV. La prière d'action de grâces

CEC 2637 - L'action de grâces caractérise la prière de l'Eglise qui, en célébrant l'Eucharistie, manifeste et devient davantage ce qu'elle est. En effet, dans l'oeuvre du Salut, le Christ libère la création du péché et de la mort pour la consacrer de nouveau et la faire retourner au Père, pour sa Gloire. L'action de grâces des membres du Corps participe à celle de leur Chef.

CEC 2638 - Comme dans la prière de demande, tout évènement et tout besoin peuvent devenir offrande d'action de grâces. Les lettres de St Paul commencent et se terminent souvent par une action de grâces, et le Seigneur Jésus y est toujours présent. "En toute condition, soyez dans l'action de grâces. C'est la volonté de Dieu sur vous dans le Christ Jésus" (1 Th 5, 18). "Soyez assidus à la prière ; qu'elle vous tienne vigilants dans l'action de grâces." (Col 4, 2)

V. La prière de louange

CEC 2639 - La louange est la forme de prière qui reconnaît le plus immédiatement que Dieu est Dieu. Elle le chante pour Lui-même, elle Lui rend gloire, au-delà de ce qu'Il fait, parce qu'Il EST. Elle participe à la béatitude des coeurs purs qui L'aiment dans la foi avant de Le voir dans la Gloire. Par elle, l'Esprit se joint à notre esprit pour témoigner que nous sommes enfants de Dieu, il rend témoignage au Fils unique en qui nous sommes adptés et par qui nous glorifions le Père. La louange intègre les autres formes de prière et les porte vers Celui qui en est la source et le terme : "Le seul Dieu, le Père, de qui tout vient et pour qui nous sommes faits". (1 Co 8, 6)


Créé avec Mozello - la façon la plus simple de créer un site Web.

 .