"Voici ta Mère"(Jn XIX, 27)

Qu'on le veuille ou non, la souffrance est toujours présente.

Si nous aimions Dieu, nous serions heureux de souffrir pour l'amour de Celui qui a bien voulu souffrir par amour pour nous, les membres de son Corps mystique.

La mesure de notre patience à souffrir sur la terre sera la mesure de notre bonheur dans le ciel.

Pour acquérir et pratiquer la patience, Dieu nous a légué un trésor : le Coeur douloureux et immaculé de sa Mère !

Coeur douloureux et immaculé de Marie, donnez-moi le fruit que produisent la Foi, l'Espérance et la Charité : la divine Patience.


Aujourd'hui sur la croix. Demain dans le ciel.

                                                                                                                                                            J.C.



Créé avec Mozello - la façon la plus simple de créer un site Web.

 .